Home > Actualités > PAC de Travert, paysans trahis !
Partager sur :
PAC
31.07.2017

PAC de Travert, paysans trahis !

28.07.2017 - Pont de la Pyle (39).

Mercredi 26 juillet 2017, le ministre de l'Agriculture Stéphane Travert a réuni la profession agricole pour lui faire connaître ses propositions de gestion du budget de la PAC* pour 2018. La France a en effet jusqu'au 1er août pour notifier à l'Union Européenne ses modifications de gestion du budget.

A l'occasion de leur rencontre avec le ministre mercredi dernier, les représentants de la Confédération Paysanne ont appris avec stupeur que le déficit budgétaire pour le financement des aides du second pilier de la PAC* (ICHN*, MAEC et bio) s'élevait à près d'1 milliard d'euros !

Face à cette situation et sous l'influence des lobbies agro-industriels, le ministre propose un transfert de fonds très insuffisant du premier vers le second pilier (à hauteur de 4,2% quand la Conf demande 12,1%) et se refuse à augmenter le niveau du paiement redistributif (maintien d'une majoration de 10% sur les 52 premiers hectares quand Stéphane Le Fol s'était engagé sur 20% en 2018).

Il choisit de cesser de financer l'aide au maintien en agriculture biologique, laissant cette responsabilité aux régions qui voudront/pourront le faire. Il choisit de revoir les MAEC à la baisse, avec vraisemblablement la suppression de certains contrats et une baisse des montants. Enfin, en n'augmentant pas le paiement redistributif, il choisit de ne pas compenser ces pertes, alors que cette mesure est profitable aux trois quarts des fermes françaises !

Par cet acte crucial, le gouvernement trahit ses engagements vis à vis des paysans. Il se prive de toute confiance de la part de la Confédération paysanne et des défenseurs d'une agriculture à taille humaine, respectueuse de la nature et bio !

 

Les membres de la Confédération paysanne BFC n'acceptent pas cette situation injuste, scandaleuse et néfaste pour l'avenir des campagnes !
 
Une lettre a été transmise à tous les parlementaires de la région (voir pièce-jointe ci-dessous).
 
Les paysans se sont mobilisés vendredi 28 juillet et samedi 29 juillet, en arrêtant les automobilistes pour les sensibiliser  :
  • Sur le pont de la Pyle, au-dessus du lac de Vouglans, dans le Jura (28/07/2017)
  • En périphérie d'Avallon, dans l'Yonne (29/07/2017)
 

En téléchargement :

    Lettre envoyée aux parlementaires de BFC
    Communiqué de presse national notifications PAC 27.07.2017
NOUS CONTACTER Confédération Paysanne de Bourgogne-Franche-Comté -
19 grande rue, 25800 VALDAHON, 03 81 26 05 97, bfc[at]confederationpaysanne[point]fr