Home > Nos positions > Pour des abattoirs de proximité répondant au développement des ...
Partager sur :

: NOS POSITIONS

Pour des abattoirs de proximité répondant au développement des circuits courts !

La solution qui serait de poursuivre la tendance de concentration/spécialisation, remise aux normes des gros abattoirs n'est pas une solution suffisante pour répondre aux besoins différenciés des marchés et filières aujourd'hui et demain. Selon nous, il faut une véritable politique volontariste en faveur d'abattoirs de proximité.

 Pour la définition de la stratégie interrégionale sur les abattoirs
Nous souhaitons que soient pris en compte les éléments présents dans les réflexions pour la définition des Plans régionaux de l'agriculture durable (PRAD*).
Comme par exemple :
- Maintenir le plus grand nombre d'actifs agricoles sur l'ensemble du territoire entre autre en créant de la valeur ajoutée (ce qui peut passer par plusieurs voies comme la diversification, développement des filières de petits animaux) ;
- Encourager la création d'outils collectifs d'abattage de petits animaux ;
- Maintenir et développer des outils de transformation de proximité adaptés aux circuits courts et faciliter leur mise aux normes ;
- Optimiser les transports de produits agricoles et agroalimentaires ;
- Mettre en lien les producteurs, transformateurs, artisans dans le cadre des circuits alimentaires de proximité ;
- Améliorer la connaissance et l'information des consommateurs sur l'alimentation et clarifier l'information aux consommateurs sur l'origine des produits, les signes de qualité et les démarches territoriales.

 Nous souhaitons une politique volontariste en faveur d'abattoirs de proximité, favorisant ainsi les démarches de circuits courts, aujourd'hui en pleine expansion et répondant à une demande de la société.
La proximité regroupe plusieurs notions : dynamique locale, lien entre acteurs du territoire, distance, temps de déplacement, environnement, stress pour les animaux, différents corps de métier qu'on réintègre dans le territoire.
 
- Les abattoirs de proximité permettent une démarche qualité : circuits courts (transparence), réponse à une demande sociale, travail avec les boucheries traditionnelles, stress animal évité pour une meilleure qualité de la viande, sensibilisation plus facile des petites équipes de travail aux règles sanitaires, réponse aux problèmes des petites espèces et diversification des activités polyculture-élevage sur le territoire.
- Des outils comme les abattoirs doivent s'inscrire dans une logique de service public : accessible à tous, ils doivent permettre l'installation des jeunes et la valorisation en vente directe.
- Il faut défendre les abattoirs à taille humaine car les conditions de travail et valorisation des savoir-faire sont meilleures dans les petits abattoirs que dans les grands. De plus, les petits abattoirs contribuent à l'emploi de proximité.
 
L'abattoir doit s'inscrire dans une logique de service public, avec un accès pour tous, prenant en compte le maillage du territoire. En tant qu'enjeu de développement local, un appui politique fort est indispensable au maintien des abattoirs de proximité.
 
NOUS CONTACTER Confédération Paysanne de Bourgogne-Franche-Comté -
19 grande rue, 25800 VALDAHON, 03 81 26 05 97, bfc[at]confederationpaysanne[point]fr