Home > Campagnes solidaires > n° 378 - décembre 2021
Partager sur :

CAMPAGNES SOLIDAIRES


Campagnes solidaires est le mensuel de la Confédération paysanne, engagé avec les paysans et les acteurs du mouvement social dans l'émergence d'autres mondes possibles.

C'est un point de ralliement pour ceux qui veulent comprendre les réalités de la vie et des luttes paysannes dans le monde et ici en Europe.

C'est aussi un espace pour ceux qui veulent s'exprimer sur ces réalités et la manière d'agir sur elles.

Informer, c'est contribuer au débat sur les sujets de société tels que les OGM, la sécurité alimentaire et la mondialisation...

Campagnes solidaires, notre, votre journal, tente chaque mois de restituer les résistances et les espoirs de ces luttes. Nous avons besoin de vous pour continuer ce combat.

Le numéro du mois

n° 378 - décembre 2021
Editorial Sommaire
Dossier
Archives

Dossier

Sauvons l'élevage plein air !


Les dossiers sont disponibles en téléchargement trois mois après parution [voir dans la rubrique ARCHIVES]

Durant ces trente ans d'expérience en production bio de volailles de chair et de pondeuses , j'ai vu monter progressivement une forte pression administrative sur nos élevages : pas un jour, désormais, où il ne faut être inquiet sur l'application d'une nouvelle réglementation autour du sanitaire.
Sur cette période, j'ai vu le développement des élevages industriels spécialisés, la disparition de nos élevages traditionnels bigarrés. Parallèlement les crises sanitaires se sont succédé : salmonelles, influenza (grippe) aviaire, peste porcine.
Les normes imposées ne permettent plus l'élevage plein air. Le tout désinfection ruine l'équilibre biologique de nos élevages, des bâtiments et des parcours.
Les coûts d'analyses, disproportionnés pour nos petits lots, et la peur du résultat anéantissant sans contre-analyse notre travail, mettent à mal l'équilibre économique de nos fermes.
Le dernier arrêté concernant l'influenza aviaire, publié le 30 septembre, est une condamnation à mort de nos élevages de volailles. Nous ne pourrons plus produire la qualité attendue par notre clientèle, nous ne pourrons pas garantir le bien-être de nos animaux, nous n'oserons plus nous regarder dans une glace pour dire « c'est bien ce que je fais, je continue ! »
J'appelle à la résistance comme nous l'avons fait pour les OGM.
L'avenir de l'alimentation de nos concitoyens est entre nos mains.
Nos élevages paysans sont la solution, et non le problème !

Sylvie Colas,
paysanne dans le Gers

NOUS CONTACTER Confédération Paysanne de Bourgogne-Franche-Comté
19 grande rue, 25800 VALDAHON, 06 31 59 85 38, bfc[at]confederationpaysanne[point]fr